2018

Alès : Rochebelle —–> La Royale // Trait d’union

La population du quartier de Rochebelle est demandeuse pour renouveler cette expérience.
Rochebelle a crée une dynamique qui a suscité l’envie dans le quartier voisin : La Royale.
A noter que ces deux quartiers sont traversés et reliés par le même axe.
Les lier par un projet commun ne serait que logique.

Alès demeure un lieu opportun pour la réalisation de ce projet, du fait de sa situation socio-économique qui s’est considérablement dégradée depuis la fermeture des mines, et de la perte dune grande partie de sa visibilité nationale.
Rochebelle et la Royale sont d’anciens quartiers de mineurs.
Les « quartiers » de la ville réunissent et accueillent une partie de cette population sinistrée par le manque d’opportunités professionnelles. Ils subissent cette même image stéréotypée, propre aux quartiers « défavorisés » français.

Le projet que nous proposons, dans la suite de celui réalisé en juin 2017, est un projet de Street Art basé sur la photographie.
Projet citoyen d’art participatif sur les quartiers de Rochebelle et de La Royale à Alès.
Les habitants volontaires des quartiers de Rochebelle et de La Royale seront photographiés en pied dans des studios itinérants posés a différents endroits.
Les participants seront amené à poser avec une corde rouge, fil d’Ariane représentant le lien vital qui nous unit, ligne de vie de notre société.
Cette corde permettra, en débordant des photos, de relier chaque habitant au travers de la ville. Elle sera le fil rouge de l’exposition.

Les clichés seront imprimés en noir et blanc, format géant et exposés sur les façades des quartiers de manière artistique et graphique. Une exposition éphémère à ciel ouvert, un musée hors les murs.
C’est un projet gigogne, chaque participant et habitant du quartier deviendra artiste individuellement, puis collectivement par la réalisation qui sera faite dans le quartier.
La démarche de ce projet collectif et artistique devrait favoriser un sentiment de satisfaction aux participants.
Chaque participant deviendra à la fois acteur/artiste

La photo parle a tout le monde, facile d’accès
L’image est devenu un enjeux dans nos sociétés.
L’’importance de l’image dans les interactions sociales, et par conséquent le poids de sa propre image
dans la possibilité ou non de « participer socialement » à la vie de la cité.

Ce projet favorise le lien social et l’échange, transgénérationnels et transculturels grâce à la synergie de
l’action collective.
Il permet de se réapproprier son quartier en l’ouvrant sur la ville par une action positive et valorisante.
La population du quartier – et celle d’Alès par extension, en participant et surtout en demandant a
renouveler ce type d’action deviennent pleinement acteurs de la vie culturelle et artistique. Nous espérons ainsi, les supporter dans leur envie de faire vivre leur quartier par des actions positives et peut être donner l’envie à d’autres quartiers.